Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 Mar

Death Valley (La Vallée de la Mort)

Publié par Mickael  - Catégories :  #Etats Unis

Nous quittons Las Vegas et après 2h de route, nous voici au niveau de la Zone 51, près de la ville de Amargosa Valley. On espère voir des Aliens mais que dalle !! On dort près d’une station service et d’une boutique proposant des objets souvenir de la Zone 51. On ne peut s’empêcher de prendre quelques souvenir ^^.

 

Avant l’extinction des feux, nous prévoyons de nous rendre le lendemain dans la petite ville de Mercury située justement en plein dans la Zone 51.

Death Valley (La Vallée de la Mort)
Death Valley (La Vallée de la Mort)
Death Valley (La Vallée de la Mort)

Arrivés sur place STOOOOP. Demi tour. Site ultra protégé, impossible de rentrer. Un poste de garde coupe la voie d’accès et exige une autorisation. On ne vient pas se promener à Mercury pour les vacances visiblement. Tant pis ! De toute manière ce n’était pas prévu dans le programme initial sinon on se serait un peu plus documenté là dessus. On apprendra par la suite qu’il s’agit d’une ville faisant  partie intégrante du site d’essais nuclaire du Nevada d’où son accessibilité au public.

Death Valley (La Vallée de la Mort)
Death Valley (La Vallée de la Mort)

En route vers la Vallée de la mort.. On se prend des rafales de vent énormes depuis le matin et le moins qu’on puisse dire c’est qu’il faut tenir fermement le volant du van pour ne pas partir dans le décor. On apprend que la vallée de la mort présente un phénomène assez particulier en ce moment puisque des fleurs y poussent. Quand on connait les conditions climatiques qui y règne cela parait improbable et pourtant...

Death Valley (La Vallée de la Mort)
Death Valley (La Vallée de la Mort)
Death Valley (La Vallée de la Mort)

Nous voici arrivés à « Dante’s View » culminant à 1 676 mètres au-dessus du niveau de la mer. Après une longue montée, on sent qu’on a prit pas mal d’altitude en peu de temps. En haut, j’entends Loulou faire Wouaaa avec un grand smile mais je n’ose pas encore regarder. J’attends d’être descendu du Van pour en prendre plein la vue. On s’approche du bord de la falaise et on ne dit plus rien car il n’y a rien à dire tellement c’est magnifique. Ce que nous voyons c’est un panorama magnifique sur la partie centrale de la Vallée de la mort avec  un desert de sel nommé « Badwater » en contre bas s’étalant à des kilomètres comme les bras d’un estuaire vue du ciel.

Death Valley (La Vallée de la Mort)
Death Valley (La Vallée de la Mort)

On remarque tout de suite 3 cercles de sel dessinés dans le paysage avec ce qui ressemble à une étendu d’eau dans l’un d’entre eux. Il faut savoir qu’ici les conditions sont extreme : En moyenne annuelle, on compte 189 jours avec des températures supérieures à 32,2 °C et 138 jours à plus de 37 8 °C relevés sous abri. Les rares précipitations tombent entre décembre et mars. Le mois le plus humide est février (11,9 mm), le plus sec est juillet (1,27 mm).

Death Valley (La Vallée de la Mort)
Death Valley (La Vallée de la Mort)
Death Valley (La Vallée de la Mort)

Nous redescendons dans la vallée et nous arrêtons à Zabrisky Point offrant un point de vue sur les formations géologiques multicolores de la vallée et leurs formes d'érosion.

Death Valley (La Vallée de la Mort)
Death Valley (La Vallée de la Mort)
Death Valley (La Vallée de la Mort)

Arrivés au niveau de « Badwater », nous continons notre route car nous cherchons en faite le fameux cercle de sel blanc avec l’étendue d’eau vue depuis « Dante’s View ». Autant vous dire tout de suite et faire court : 3 arrêts, 10 kms de marches avec les allers et retours, un peu de desespoir à un moment donné pour trouver l’endroit en question. Et oui, car il n’est marqué sur aucune carte et vue d’en haut ça parait facile mais en bas c’est une autre histoire. Les perspectives sont totalment différentes et la chaleur se fait drôlement ressentir même en hiver. On imagine même pas ce que ça doit être en été....

Death Valley (La Vallée de la Mort)
Death Valley (La Vallée de la Mort)
Death Valley (La Vallée de la Mort)
Death Valley (La Vallée de la Mort)

On  marche, on marche, l’étendue blanche qu’on distinguait depuis la route disparait de l’horizon, on voit des vagues de chaleurs au niveau du sol qui est tellement sec que cela fait comme si vous étiez un géant qui marchait sur une succession de volcans.

Death Valley (La Vallée de la Mort)

Au bout de 30 min,  l’étendue blanche réapparait pour faire place à quelque chose de tout simplement magnifique encore une fois. On commence à avancer sur des cristaux de sel très épais et très dur et nous arrêtons devant la nappe d’eau faisant 5cm de profondeur sur 100m de diagonale sorti de nulle part où donnant une couleur vert, bleu vers le sel brillant au fond. Wouaaaa on admire ce qu’on a eu tant de mal à trouver mais Wouaaaa Wouaaa Wouaaaa, ça vallait vraiment le coup.

Death Valley (La Vallée de la Mort)
Death Valley (La Vallée de la Mort)
Death Valley (La Vallée de la Mort)

On ne peut s’empêcher d’aller mettre les pieds dans l’eau et essayer de se rendre au milieu mais... non ! La surface du sel dans l’eau est plus rugueuse encore qu’autour et nous explose les pieds. On commence à avoir les pieds tout blanc tant la consentration de sel est importante. Petite éccorchure et Aïe Aïe Aïe avec le sel tu le sens bien passer.

Death Valley (La Vallée de la Mort)
Death Valley (La Vallée de la Mort)
Death Valley (La Vallée de la Mort)
Death Valley (La Vallée de la Mort)
Death Valley (La Vallée de la Mort)
Death Valley (La Vallée de la Mort)
Death Valley (La Vallée de la Mort)

On quitte notre petit ïlot de sel blanc et allons à « Badwater ». La grande étendu de sel se trouve ici. Très jolie vue d’en haut moins d’en bas car le tourisme à fait sont effet et les dégâts qui vont avec. Les carrées de sel cencés être présents ici sont réduit à néan par le piétinage incessant des gens dessus... dommage.

Death Valley (La Vallée de la Mort)
Death Valley (La Vallée de la Mort)
Death Valley (La Vallée de la Mort)
Death Valley (La Vallée de la Mort)
Death Valley (La Vallée de la Mort)
Death Valley (La Vallée de la Mort)

On s’arrête au Visitor Center pour demander si il est possible de se rendre avec notre van à Racetrack, lieu ou les cailloux bougent tout seuls et situé un peu plus au nord d’où nous sommes. Le Rangers nous dissuade d’y aller car le chemin faissant plus de 40 kms de long est parcemé de cailloux coupant qui necessite des pneus specifiques et un 4X4. Petite déception mais on ne va pas risquer de bouziller le van. On reprend la route et direction Yosemite Parc situé à 360 miles d’ici (560 kms). C’est parti pour rouler une partie de la nuit et finir le lendemain.

 

Pour info voici Racetrack et ses étranges phénomènes qu'on aurait bien voulu aller voir :(

Death Valley (La Vallée de la Mort)

Ca été du sport avec les lacets à n’en plus finir mais nous avons eu le droit à un spectacle qui nous a fait stopper net. La  nuit est tombée déjà depuis une bonne heure quand dans le rétro je vois une lueur derrière les montagnes d’où nous venons. Loulou direct me dit c’est des ovni.... Mais oui mais oui, le gouvernement est au courant, il est même dans l'coup. Les ovnis sont parmis nous, ils vont faire des tas d'experiences sur nous ahhhh. Ecoutes Loulou tu vas te calmer déjà. On n'est pas dans X-Files. Tu n'es pas Scully et moi encore moins Mulder.

 

Cette lueur monte de plus en plus a vue d’oeil et on comprend qu’il s’agit de la lune !!!! Des Ovnis pffff !!! Je vous jure qu’on voyait la lune se lever dans le ciel à vue d’oeil. En l’espace de 2 minutes, elle est passée de moins d’un quart de visible derrière la montagne à 100 visible. On avait l’impression que la terre tournait en accelerée.

Death Valley (La Vallée de la Mort)
Death Valley (La Vallée de la Mort)
Commenter cet article

À propos

Si vous aussi vous aimez voyager, alors vous êtes au bon endroit